Venelles pour Vous

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 20 mai 2010

Réforme du régime des retraites : les propositions du PS

les propositions du PS, pour une réforme juste durable et équitable du régime des retraites.

Lire le document (pdf)

Le nouveau découpage électoral de nos circonscriptions

Ci-dessous le nouveau découpage de nos circonscriptions des Bouches du Rhône, hors Marseille, qui perd 1 siège.

Cette version la dernière du genre sera probablement....la dernière.


Cliquez pour agrandir

Pierre Morbelli

mardi 18 mai 2010

Sarkozy : L’abécédaire des promesses non tenues

Article paru sur Marianne 2

Sarkozy président a donc soufflé sa troisième bougie à l’Elysée. Depuis son élection, jamais cet anniversaire n’a véritablement été fêté comme il se doit. Coincé par un mauvais bilan, le Monarque a préféré masquer l’évènement dès la première année. Toutes les élections intermédiaires ont été perdues (municipales en 2008, européennes en 2009, régionales en 2010). Une lente descente aux enfers qui pousse au questionnement jusque dans les rangs même du camp présidentiel. Il faut avouer que la liste des promesses non tenues s’allonge à fur et à mesure que l’on s’avance dans la mandature. La rupture n’est pas venue, exceptée dans l’outrance médiatique et la vulgarité politique.

Voici donc une mise à jour de l’abécédaire des promesses non tenues, réalisé une première fois en décembre 2008, une forme de réponse incomplète et subjective au court feuillet d'auto-justification publiée par les communicants de l'Elysée sur les trois années d'action écoulées. Les citations de Nicolas Sarkozy émanent de son propre abécédaire des promesses à tenir (que vous pouvez retrouver, au cas où l'UMP se décide à le retirer sur le site Intox2007 ).

Agriculture « Je soutiendrai l’agriculture et l’industrie agroalimentaire » C’est dit. Mais rien n’est fait. L’agriculture subit la crise de plein fouet. En août 2009, Bruno Le Maire prévient que les producteurs de fruits et légumes devront rembourser des aides européennes. Les mesures de soutien financier se font attendre. L’UMP perd un soutien électoral décisif.

Allocations Familiales
« J’aiderai les familles à chacune des étapes de leur existence. En particulier, j’allouerai des allocations familiales dès le premier enfant. » Dès avril 2008, les familles en furent pour leurs frais, en apprenant que les bonifications accordées pour les adolescents ne seraient plus versées dès les 11 ans, mais après 14 ans.

Banlieues « Si je suis élu je mettrai en œuvre un grand plan Marshall de la formation pour tous les jeunes de nos quartiers, pour qu’aucun ne soit laissé de côté, pour que chacun puisse tenter sa chance, pour que chacun ait un emploi.» Le plan Marshall n’est jamais venu. Fadela Amara, secrétaire d’Etat à la Ville, a tout tenté, du site web participatif (en juin 2007) bien vite oublié au «plan anti-glandouille » (août 2007), à l’annonce d'un plan « Banlieues Espoirs » en février 2008 soit-disant doté d'un milliard d'euros ! Elle s’abrite derrière le plan ANRU (34 milliards d’euros pour la rénovation urbaine décidé … en 2004 ! Pour exister, Amara parle toujours banlieues, burqa et délinquance.

Lire la suite sur le site de Marianne 2

RD9

Ci dessous les divers tracés de la RD 9 re-re-proposés, cette fois par la CPA lors de son dernier Conseil. Ce serpent de mer dont on cause depuis près de 15 ans.... proche de la fin?
Nous n'avons jamais été aussi près du résultat, en effet la présidente de la CPA, après avoir louvoyé sur plusieurs tracés, après avoir proposé celui du nord, faisant volte face, elle a fait voter, et ce à une écrasante majorité, le tracé sud, rejoignant ainsi la position du Conseil Général qui a retenu celui ci, enfin un peu de sagesse et de clairvoyance!!
Mais car il y a toujours un "mais" les riverains concernés ne manqueront pas de contester par voie de justice ces dernières délibérations.
Ce projet sud de près de 55 M€ pour environ 3Kms devrait être livrable en 2014, espérons que cet axe stratégique vers l'aéroport de Marignane et Eurocopter via Vitrolles puisse enfin se réaliser !


Pierre Morbelli

lundi 17 mai 2010

Trois ans de Sarkozy : les contrevérités du bilan de l'Elysée

Article publié sur Rue89

L'Elysée publie un document vantant les « trois ans d'action » du Président. Un bilan comprenant nombre de contrevérités.

Capture d'écran de la page d'accueil du site de l'Elysée

« Trois ans d'action : 6 mai 2007-6 mai 2010 ». Dans ce livret de 56 pages disponible depuis mardi sur le site Elysee.fr, la présidence de la République fait la communication des mesures prises par Nicolas Sarkozy depuis son élection.

Nous avons voulu vérifier l'honnêteté de ce bilan, ce que les confrères anglosaxons appellent un « fact checking », une vérification des informations livrées. Certaines de ces actions sont réelles (comme la mise en place du RSA, la revalorisation du minimum vieillesse, ou la réforme des régimes spéciaux). Mais force est de constater que de nombreuses mesures sont présentées sous un jour biaisé, quand elles ne sont pas mensongères.

En se basant sur les faits et en suivant le même ordre de présentation, Rue89 a fait le tour d'horizon de toutes ces « actions » et corrigé celles qui étaient le plus inexactes. Lisez et comparez.

Sortir la France de la crise ?

« En 2009, malgré la crise, le pouvoir d'achat des Français a ainsi progressé de 2,1%. »

Pourquoi ne retenir que l'année 2009 ? Le document se garde de citer la quasi-stagnation de 2008 (+0,7% selon les chiffres de l'Insee) et la prévision noire pour 2010 : +0,1% au premier semestre, +0,3% au second.

Dans la restauration, « la baisse de la TVA a permis de sauver plusieurs milliers d'établissements en difficultés et a contribué à la création de 5 300 emplois au deuxième semestre 2009. »

On est très loin de l'engagement pris par les restaurateurs en échange de la TVA à 5,5% : créer 40 000 emplois en deux ans.

Au sein même de la majorité, la mesure est contestée : moins d'embauches que prévu, peu de bénéfices pour les consommateurs, mais un trou important dans le budget de l'Etat. Des sénateurs de droite ont même réclamé le retour au taux initial de 19,6%.

► « Grâce aux conditions posées par l'Etat [aux banques], un resserrement général du crédit a pu être évité : malgré la crise, les encours de crédit ont augmenté de 2,7% en 2009. »

Ce glorieux « malgré la crise » est curieux : en échange du soutien financier de l'Etat, les banques s'étaient engagées à augmenter le montant de leurs prêts aux particuliers et aux entreprises, dans une fourchette comprise entre 3% et 4%.

Résultat en 2009 : une augmentation de 2,7% seulement (dans le détail, une hausse de 4,5% pour les prêts aux ménages, mais une baisse de 1,1% pour les crédits aux entreprises). Selon le gouvernement, c'est une belle performance compte tenu de la crise.

► « La France est désormais l'un des lieux au monde les plus favorables à l'innovation. […] L'installation récente du siège européen de Microsoft à Issy-les-Moulineaux illustre la pertinence de cette orientation. »

Un exemple trop beau pour être vraiment exact. Le déménagement du groupe américain a été annoncé en mars 2007, deux mois avant l'élection de Nicolas Sarkozy ! Et surtout, le siège social européen de Microsoft se trouvait déjà en France, simplement quelques kilomètres plus loin, à La Défense.

« Encadrement des bonus des traders, une taxe sur les bonus étant instituée en France et au Royaume-Uni en 2009. »

Une des mesures symbolisant la volonté d'« imposer une régulation plus ambitieuse du capitalisme », selon le document de l'Elysée. Mais cette taxe de 50% sur les bonus des traders ne pourra pas « réguler » la finance de manière durable : cette taxe, provisoire, ne porte que sur les bonus accordés en 2009.

Vouloir une France plus forte ? (lire la suite sur RUE89)

mardi 4 mai 2010

Félix Ciccolini, maire et honnête homme

Extrait du Blog de Lucien-Alex@ndre Castronovo

"Félix Ciccolini, maire et honnête homme

Le livre de l'Histoire d'Aix vient de figer une de ses plus grandes pages. Félix Ciccolini est décédé le premier mai quelques semaines à peine après son épouse dans son petit village natal de Cozzano en Corse dont il avait raconté dans un ouvrage la période de 1800 à 1935. Dans le livre de Louis Philibert, "Souvenirs souvenirs" publié en 1994, Félix Ciccolini témoignait ainsi sur le député dont il avait été le suppléant en 1962 : "Ayant travaillé à ses côtés au début de sa députation, je garde le souvenir du dévouement inlassable qu'il apportait à tous ceux qui avaient rencontré le malheur et venaient frapper à sa porte. Ils étaient fort nombreux et Louis s'occupait de tous, sans négliger les problèmes généraux qu'il a toujours su dominer avec une force tranquille hors du commun." On peut désormais aisément lui retourner le même hommage. ..."

Lire la suite sur Le Blog de Lucien-Alex@ndre Castronovo CASTRONOVO