Environ 2,5 millions de manifestants, dont 700.000 à Paris! Après le succès sans précédent de la manif du 28 mars, les cinq confédérations syndicales de salariés et les organisations étudiantes en appellent à Jacques Chirac.
Si les hautes autorités de l'Etat restent sourdes, une autre mobilisation de grand ampleur est attendue le 4 avril.
Dernière provocation en date, le ministre de l'Education nationale a demandé aux recteurs d'académie d'organiser jeudi la "réouverture" de tous les lycées, par la force si nécessaire.

Le Parti Socialiste