Venelles pour Vous

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 30 mai 2005

Référendum Constitution Européenne du 29 mai 2005

A Venelles le OUI l'a emporté avec 53,98% des suffrages.

Lire la suite pour les résultats détaillés de Venelles et les résultats pour le Pays d'Aix

Lire la suite

jeudi 26 mai 2005

Quand le Budget s'écroule

Le C.C.A.S. ayant (heureusement) refusé la vente des logements sociaux de la Roberte à Pays d’Aix Habitat, c’est une recette intégrée au Budget qui s’envole. « Les bijoux de famille » ne combleront pas le déficit communal. Il va falloir trouver l’argent ailleurs.

Pour re-doter le C.C.A.S. de son budget de base, une partie devra probablement être prise sur le fond conjoncturel, au détriment de toutes les associations de Venelles. Pour le reste il faudra procéder à des coupes sombres sur le Budget de Fonctionnement, vraisemblablement par une Décision Modificative ou un Budget Supplémentaire prématuré en négatif…. Ou peut-être un nouvel emprunt ? 400 000€ + 2 300 000€ + ???

Qui va payer ? C’est de la cavalerie.

Création d'une aire pour les gens du voyage

Nous avons écrit, dans divers documents, que la Maire M. Saez étalait au quotidien son incompétence et qu’il était incapable d’obtenir, auprès de la Communauté du Pays d’Aix, des subventions pour Venelles, ni de faire prendre en charge des opérations notoires, contrairement à ses collègues de Pertuis, Trets et bien d’autres encore.

Eh bien c’est fini ! Le Sieur Saez a proposé à la C.P.A. la création d’une aire pour les gens du voyage à Venelles, au nord de la commune. 40 à 45 emplacements (= 400 à 500 personnes) autour des établissements VIAL en bordure de la RN96 et de la Route de Pertuis.

Voir le Plan d'implantation

dimanche 22 mai 2005

Logements sociaux de la Roberte : le Conseil d’Administration du C.C.A.S. a tranché

Cette affaire qui a agité les élus, le C.C.A.S. et bien sûr les venellois, c’est la vente des 24 logements sociaux de la Roberte dont le Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.) est propriétaire.

Pour que la Mairie puisse récupérer l’argent de la vente il fallait une délibération du C.C.A.S. qui accepte de vendre ses logements sociaux à un tiers, en l’occurrence à l’O.PA.C d’Aix « Pays d’Aix Habitat ».

Jeudi 19 mai le Conseil d’Administration, dans sa grande sagesse, n’a pas accepté cette vente et la délibération correspondante a été rejetée.

Le Maire devra donc trouver autre chose pour combler son déficit budgétaire que la vente de notre patrimoine social. Dont acte. Merci au C.C.A.S. pour sa clairvoyance.

vendredi 20 mai 2005

Ordre du jour du Conseil Municipal du 31 Mai 2005

TIRAGE AU SORT DES JURES D'ASSISES - FINANCES - URBANISME - AFFAIRES SCOLAIRES - RESSOURCES HUMAINES - DEVELOPPEMENT DURABLE - AFFAIRES SOCIALES - AFFAIRES GENERALES

Lire la suite

mercredi 11 mai 2005

OMCJ - Un arrière-goût amer pour les huitièmes "Cuvées du Jazz "

Lire l'article de la Provence

mardi 10 mai 2005

OMCJ : Chronique d'une mort annoncée

Le Conseil d'Administration de l'OMCJ rompt le silence médiatique... Lire

Paroles Citoyennes : Mai 2005

Au sommaire: Numéro spécial budget. Confusion, Budget Primitif 2005: Alerte rouge!, Evolution des taux d'imposition. Consulter

lundi 2 mai 2005

Histoire d’eau… Ou comment gâcher le Tournoi du 1er mai

Décidément, nos responsables municipaux s’enterrent !

Le duo des néfastes dirigeants Saez/Bariguian s’est enrichi d’un gestionnaire (dont il n’a que le nom): Chardon.

Voilà le nouveau triumvirat municipal ! Quel équipage !

Venelles vient de perdre son procès contre la S.A.U.R. pour « rupture illégale de contrat ». Le montant principal de la condamnation est de plus de 1 500 000€. Si l’on y ajoute les frais d’avocats, divers frais et les intérêts depuis 2002, le montant s’élève à près de 2 000 000€. Soit plus de 13 millions de francs ! Une paille ! Près du quart du budget de fonctionnement de la ville ! Le Maire raconte, écrit partout qu’il a gagné ! Aurait-il perdu le sens commun ?

Lire la suite

Compte rendu du Conseil Municipal du 26/04/2005 : CONFUSION

Confusion : Etat de ce qui est confus, mêlé, en désordre ; action de prendre une personne ou une chose pour une autre ; action de semer le trouble face à des interlocuteurs. On pourrait ajouter : état savamment entretenu par le club des quinze(*).

En effet lors du conseil municipal du 26 avril, M.Saez et les élus qui le soutiennent encore -avec en première ligne son adjoint aux finances, l’inénarrable Chardon - n’ont eu d’autre souci que de semer la confusion dans l’esprit du public qui assistait nombreux à la séance et il a fallu toute l’attention, la compétence et la pugnacité des 14 élus d’opposition pour rétablir la vérité sur les 3 grands sujets abordés : la condamnation de la commune, le budget et l’OMCJ.

Lire la suite