Ces propositions, ou en tous cas ce qu’il en ressort avant le vote du BP dans 48h00, c’est que la commune est à la rue et que les prévisions financières sont catastrophiques.

Si nos comptes sont bons, hélas j’en suis sûr, le déficit général de la commune pour l’exercice 2004, malgré les restes à réaliser de près de 195 000 €, se solde par un cinglant -687 500 € à un poil près « avant investigations ».

OUF !!! Du jamais vu en 30 ans de suivi municipal, toutes tendances et gouvernances confondues.

Hélas la vente des bijoux de famille (appartements de la Roberte n’ayant pu se réaliser) n’a pas comblé ce trou, et j’espère d’ailleurs qu’aucun des logements sociaux de la Roberte, les 24 ou les 9, ne seront vendus. Donc pas de produits Exceptionnels pas plus qu’en 2003 déjà puis 2004…

Vous aviez prévu au BP 2004 plus de 9 millions d’euros de recettes. Nous avions dit, déjà à l’époque, que vous rêviez ! Hélas encore vous vous êtes trompés d’1 million d’euros, le réel étant autour de 8 millions d’euros. Nous avions déjà bien vu. Malheureusement 1 millions d’euros en moins.

Vous nous reprogrammez plus de 3.5 millions d’euros d’investissement pour 2005!

L’an dernier 3 755 000€ prévu et 1 982 000€ réalisé, soit près de la moitié.

Nous sommes à la fin du 1 er trimestre et rien n’apparaît à l’horizon si ce n’est, peut être, la Place des Logis et ce de façon partielle après 3 ans et demi d ’atermoiements !!! Pas d’études, pas de projets concrets n’ont été présentés.

Tout à fait utopique vous n’en ferez pas le moitié rappelez vous. Par contre je crains que le fonctionnement soit juste malgré la manne communautaire, le supplément des rentrées fiscales des bases et y compris votre hausse de 4% des impôts locaux. C’est la 2 ème en 3 ans, 6% déjà il y a 3 ans… Alors que vous aviez dit « Pas de hausse d’impôts » en effet +4%. GVT + hausse de 2% du gouvernement… Aïe ça coince !!

L’année va être très difficile, je ne pense pas hélas qu’il puisse y avoir de BS… Car tout est raclé… Malgré la volonté de diviser par 2 la subvention du CCAS…

Je crois que l’heure est grave, il faut un électrochoc pour relancer Venelles sur la voie de la santé financière avec des gens responsables et compétents, soucieux des intérêts de notre ville avant les intérêts extérieurs quels qu’ils soient, y compris de la Communauté du Pays d’Aix, qui nous pompe et nous mange la laine sur le dos car nos dossiers n’y sont pas défendus ou même pas présentés.

Chers collègues, ces prévisions sont autant fallacieuses qu’infondées et en tous cas tout à fait irréalisables. Et l’histoire, hélas, (comme pour 2004) nous le rappellera.

Pierre Morbelli.